In the head of Julie Flamingo

Au mois de mai, j’ai reçu un mail de Pierre de Match-Play, m’expliquant qu’en suivant sur Instagram ma façon de faire découvrir des villes, il se posait la question de la dimension musicale de ces voyages.

Il me demandait si j’aimerais proposer à ma communauté de voyager musicalement avec moi à travers une sélection de titres pour chaque destination.

Son concept : offrir une immersion dans l’intimité musicale d’une personne via une playlist.

Il se trouve que, par un juste alignement des planètes, c’est exactement ce que je voulais faire sans trop savoir comment le mettre en oeuvre.

On a donc créé la  playlist ” Paris City Guide By Julie Flamingo”. Une ballade sonore dans la capitale, tout ce que j’ai shazamé quand j’étais dans un café, une boutique, que j’écoutais dans le métro… Puis tout ce que j’ai écouté quand fut l’heure de rédiger.

Comme l’écrivait Sophie dans une interview pour les Jolis Cahiers “au démarrage, quand les idées doivent naître, j’écris dans le silence. Ensuite, quand le processus est enclenché, j’écoute de la musique car elle me porte. Il m’arrive même de pleurer dans ces phases car certains morceaux me prennent aux tripes : cet accord entre la musique, et l’écriture me fait vivre un moment très intense, riche en émotions, presque spirituel.”

C’est pendant cette période d’écriture en mode recluse que j’ai découvert Eddy de Pretto , et depuis, il est devenu mon Jimmy, aka mon dealer d’émotions.
Quand j’écris, j’écoute aussi beaucoup Léo Ferré, la puissance de ses écrits me portent, le saxo d’Emile Parisien me plonge dans l’adversité et me fait voler…
Et puis quand l’heure est venue de refermer le clavier, je mets un bon morceau qui déménage, et je danse comme si ma vie en dépendait.

Télécharger la playlist selon votre plate-forme de streaming

Paname
Ce soir j’ai envie de danser,
De danser avec tes pavés
Que l’ monde regarde avec ses pieds
Paname
T’ es bell’ tu sais sous tes lampions,
Des fois quand tu pars en saison
Dans les bras d’un accordéon.
Paname,
Quand tu t’habill’s avec du bleu,
Ça fait sortir les amoureux
Qui dis’nt ” à Paris tous les deux ”
Paname,
Quand tu t’habill’s avec du gris,
Les couturiers n’ont qu’un souci,
C’est d’ fout’ en gris tout’s les souris.
Paname,
Quand tu t’ennuies tu fais les quais,
Tu fais la Seine et les noyés,
Ça fait prend’ l’air et ça distrait,
Paname,
L’ soleil a mis son pyjama
Toi tu t’allum’s et dans tes bras
Y’a m’sieur Haussmann qui t’ fait du plat,
Paname
Si tu souriais j’aurais ton charme,
Si tu pleurais j’aurais tes larmes,
Si on t’ frappait j’ prendrais les armes,
Paname,
Tu n’es pas pour moi qu’un frisson
Qu’une idée qu’un’ fille à chansons
Et c’est pour ça que j’ crie ton nom…
Paname, Paname, Paname, Paname
Léo Ferré

Avec Pierre et Pierre-Etienne, on a aussi créé “In the head of…Julie Flamingo” qui est ma playlist du quotidien. Je suis une “shazameuse” compulsive, en regardant une série, dans un café, en écoutant la radio, en voyage… Cette playlist là est mise à jour régulièrement. J’espère que cette immersion musicale vous embarquera aussi loin que moi.

Pour l’écouter ou la télécharger. 

Total
2
Shares
Laisser un commentaire