Précieuses mémoires…

Mosaïque de produits julie flamingo

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours tenu des carnets. Principalement des carnets de voyage. Un précieux héritage transmis par ma maman. Petite fille, je confiais à mon journal le nom de mes “amoureux”. De Yok-Yok à Tintin, en passant par Ben-Hur (l’amour éclectique !), j’écrivais même celui de ma soeur (où comment revisiter le concept du journal “intime”). Adolescente, j’y collais les aquarelles que je dessinais sur les marchés en Provence. Etudiante, j’y racontais mes joies et mes difficultés d’expatriée à Mexico… Jeune adulte, j’y décrivais la passion amoureuse mêlée à la découverte exaltante d’une nouvelle contrée.

Comment vous parler de ce plaisir et de cette émotion qui m’envahit dès que je replonge dans l’un de ces carnets ? C’est un voyage dans le temps où je revisite, non seulement un lieu sur terre, mais aussi, et surtout, celle que j’étais à cet instant là. Le vocabulaire employé, ce que j’aimais, les petits moments sur lesquels je m’attardais… Une multitude de moments précieusement gravés et autant de petites madeleines de Proust !

Un carnet de voyage qui prend vie…

Depuis que j’ai lancé ma collection de city guides, je rêve de créer des carnets de voyage. Pendant le confinement, avec l’ensemble de mes projets à l’arrêt, l’idée de donner vie à un carnet de voyage est revenue, puissante.

J’ai rédigé la check-list du journal idéal, et très vite, il est apparu que le carnet de mes rêves s’approchait de celui que j’avais tenu lors d’un voyage en Californie. Je voulais un carnet avec une foulitude de pages différentes pour écrire, coller, dessiner, scotcher. Avec plein de petites pochettes pour archiver mes chineries (cartes de visite, herbier ou autres trésors de papier).

Mon fabuleux partner in crime a réussi à remonter la piste du fabriquant de ce précieux carnet, édité il y a une bonne dizaine d’annés. On lui a écrit un long mail pour lui raconter notre projet. Séduit par l’histoire il a décidé de nous aider à créer MON carnet !

Travel Memories

Un carnet de voyage original qui me ressemble et ressemble à ma collection de guides. Avec une couverture qui rappelle les fourreaux façon plaquette de chocolat. Pour que tout ça dialogue et se réponde. Il s’appelle “Travel Memories“, les lettres sont dorées à chaud. De l’or d’aventurier !

230 feuilles recyclées, toutes différentes, de la page blanche à celle en kraft, lignée ou à points, ou à motifs. Pour donner du rythme et ne pas se lasser. Avec ces fameuses petites pochettes intégrées, en cristal et en kraft.

A faire vivre avec de jolis stickers bien sur !

Une fenêtre est découpée pour personnaliser la page de garde avec un polaroïd, une carte postale, un dessin ou un lettrage. Et le tout est suffisamment robuste pour résister aux aléas des voyages. 

Travel Memories parce que le voyage peut se faire à l’extérieur, dans une autre ville, dans un autre pays, sur un autre continent. Et peut-être bientôt une autre planète ! Mais il peut aussi être intérieur et ce carnet sera une chambre à soi. Des rêveries à porter et à projeter.

Découvrez-le ici.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.